Meir Shalev – Étranges lectures

Littérature
Mardi 21 mai – 18h30 – Centre de la communication
Partenaires : BDP – Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord, avec la participation de la librairie La Mandragore.
Présentation par Noam Ginossar, enseignante d’hébreu et lecture par Gilles Ruard.

Le jeune Ze’ev Tavori quitte sa Galilée natale pour s’installer dans un nouveau village au sud du mont Carmel. Si sa pépinière prospère, son mariage en revanche tourne mal. Depuis, personne n’a jamais osé parler de ce qui a pu se passer en cet hiver 1930, mais la colère et la vengeance de Ze’ev ont marqué les Tavori sur plusieurs générations. Seule sa petite-fille Ruta, enseignante à l’esprit rebelle, lorsqu’elle est à son tour touchée par une tragédie, choisit de ne plus se taire. Meir Shalev évoque les grands thèmes de l’Ancien Testament – amour et trahison, résilience et expiation -, depuis la Palestine mandataire jusqu’à l’Israël d’aujourd’hui, où le pardon devient possible.

Meir Shalev est né à Nahalal, en Israël. Il est le fils du poète Jérusalem Yitzhak Shalev et le cousin de l’auteur Zeruya Shalev.
Il commence sa carrière en présentant des longs métrages satiriques à la télévision et à la radio. Son premier roman est publié en 1988. Meir Shalev écrit également des ouvrages de non-fiction, des livres pour enfants. En janvier 2018, il est signataire avec 34 autres personnalités littéraires d’une lettre adressée au premier ministre israélien Benjamin Netanyahu lui demandant le non renvoi des personnes réfugiées originaires de l’Érythrée et du Soudan.

A voir également :

  • Jeudi 23 mai – 18 h 30 – La Bachellerie
  • Vendredi 24 mai – 18 h 30 – Saint-Geyrac
  • Mais aussi à la Maison d’arrêt de Périgueux et au Centre de détention de Neuvic-sur-l’Isle.
    Infos : 06 08 52 12 87 – www.etrangeslectures.fr
    Entrée libre et gratuite

Centre de la communication